Peindre en toute liberté à la liberté

Paris, 30 mai 2017

Lieu de bohème, il m'a fait aimé Paris, m'a intégré à son quartier, m'a donné foi en mon talent

 

Merci à ses acteurs, à tous ceux qui le font vivre

 

Un petit instantané du bar,avant le changement de propriétaire

21h00 : Arrivée à la Liberté

 

23h00 : En pleine concentration, devant des passants parfois ahuris

22h00 : Pablo Mendélé (à la batterie) et Abou Baga (guitare et chant) étaient là pour mettre le feu en cette douce soirée de fin de mai

1h00 : du matin, derniers coups de pinceaux

1h30 : Sophie Blanchard : "Ah! Je le veux!"

Sophie : "Il est à moi!"

1h30 : Certains sont en forme ! Il est temps de ranger le matériel

A peine terminé, il a déjà trouvé preneur !

Merci Sophie !

 

Merci Abou et Pablo pour la musique

 

Merci Eric pour le service

 

Merci tous

 

Merci nous

 

 

 

2h00 : retour à la maison